MOOD

100 bonnes raisons de louper son bac

Cet article n'est pas issu du magazine Society.
Il est exclusivement réservé à society-magazine.fr.
Le bac 2015, ça a démarré aujourd'hui avec la philo. La pression ? Non merci. Avoir son bac, c'est bien, mais il y a aussi de très bonnes raisons de le louper.

 

 

  • Parce qu’on est fils ou fille de.
  • Parce qu’on n’est pas encore vraiment sûr(e) : socio ou psycho?
  • Pour ne pas éveiller les soupçons.
  • Pour prouver que la réforme scolaire, ça marche pas.
  • Parce qu’un mois de révisions, c’est potentiellement un mois de vacances supplémentaire.
  • Parce qu’on est amoureuse d’un mec de première.
  • Parce que au prix qu’elle coûte, il faut bien la rentabiliser, notre calculatrice TI-89 Titanium.
  • Parce qu’il a son bac, Michel Drucker, peut-être?
  • Parce qu’elles sont vraiment bonnes, les frites de la cantine.
  • Parce qu’on n’aime pas l’idée de finir nos journées après 17h30.
  • Parce que réviser ou sortir, il faut choisir.
  • Parce que Roland-Garros.
  • Parce que le bac, on le donne à n’importe qui de nos jours, et nous, on n’est pas n’importe qui.
  • Parce que la prof d’espagnol, Mademoiselle Bosquet, est comme les frites de la cantine.
  • Parce qu’on est footballeur.
  • Parce qu’on a préféré revendre nos livres de cours chez Gibert Joseph.
  • Pour être back dans le bac l’année prochaine.
  • Parce qu’on veut faire actrice.
  • Parce qu’on s’est mariée à 15 ans avec Luc Besson.
  • Parce qu’on veut travailler à la BAC.
  • Parce que l’épuration commencera par les intellectuels.
  • Parce qu’on n’est pas pressé(e) d’être au chômage.
  • Parce qu’on s’était promis de perdre notre virginité au lycée.
  • Parce qu’on ne va pas tomber dans le panneau comme tout le monde.
  • Parce qu’on a déjà le bac blanc.
  • Parce qu’on a calé nos vacances un poil trop tôt.
  • Parce que Free devait passer entre 8h et 13h, en plein pendant l’épreuve de philo. C’est ballot.
  • Parce que faire le djihad en juin, c’est peut-être la meilleure période.
  • Parce qu’on ne comptait pas faire de vieux os, donc bon.
  • Parce qu’on a tout misé sur notre chaîne YouTube.
  • Parce que, en sécu, on a aussi pas mal misé sur le casting des Anges de la téléréalité.
  • Parce que, quoi qu’il en soit, on a déjà 100 000 followers sur Twitter.
  • Parce qu’on souhaite avoir un minimum de prise sur le présent.
  • Parce qu’on avait déjà réussi à louper notre brevet des collèges, ce serait dommage de tout gâcher.
  • Parce qu’on a tous un oncle bac+5 qui vit dans sa Twingo.
  • Par respect pour nos grands-parents qui n’ont même pas le “certif”.
  • Parce que, après, c’est l’engrenage: bac+3, bac+8, etc.
  • Parce que c’est déjà une victoire d’avoir réussi à se hisser en terminale sans savoir ni lire ni écrire.
  • Parce qu’on n’a pas besoin de bac pour ouvrir une téléboutique.
  • Parce que, aujourd’hui, toutes les solutions pour réussir sa vie sont sur des forums. Et ils parlent pas du bac.
  • Parce qu’on a décidé de faire fortune grâce aux options binaires après avoir regardé une vidéo sur Internet.
  • Parce qu’on a décidé de faire fortune grâce à Live Jasmin après avoir regardé une autre vidéo sur Internet.
  • Parce qu’on veut garder notre crédibilité de blogueuse mode.
  • Parce que Rachida Dati nous l’a appris: ce qui est important, c’est de dire qu’on a le diplôme, pas de l’avoir.
  • Parce que quitte à devoir bosser jusqu’à 75 ans, autant commencer le plus tard possible.
  • Parce que suivre son rythme naturel pour le sommeil, c’est le plus important dans la vie.
  • Parce que c’est pas si mal, la légion.
  • Parce que c’est décidé, demain on se lance dans le food truck!
  • Parce qu’on se prénomme Jean-Sébastien.
  • Parce qu’on compte sur Xavier Niel pour nous sauver.
  • Parce qu’on est un évier et qu’on en a déjà deux.
  • Parce que Gérard Depardieu.
  • Parce qu’on a quelques notions d’hygiène et que 40 adolescents qui transpirent dans une pièce, on sait ce que ça donne.
  • Parce que O.K. on a des facilités, mais c’est pas une raison pour étaler son talent.
  • Parce qu’on a toujours été un outsider.
  • Parce que ce brevet du 50 mètres dos crawlé accroché sur le mur de notre chambre nous satisfait pleinement.
  • Parce que Emmanuelle Devos, Fabrice Luchini et Michel Denisot.
  • Parce que Stéphane De Groodt, il l’a pas non plus, et ça l’empêche pas de faire des jeux de mots à la con pour autant.
  • Parce qu’on rêve tous de sortir cette fameuse phrase à nos gosses: “Regarde papa, il a pas fait d’études et pourtant, il roule en Cadillac! Bah alors?” 
  • Parce qu’on a déjà le bouc et un Bic, ça suffit amplement à notre bonheur.
  • Parce que dans Hélène et les garçons, ils sont à la fac. Et personne n’a envie de finir comme ça.
  • Pour laisser un an de plus à notre peau pour effacer cette vilaine acné avant d’affronter le monde étudiant.
  • Parce que : “What the fac?”
  • Parce qu’on est un enfant chinois exploité et qu’on travaille depuis qu’on a 5 ans.
  • Parce qu’on ne veut pas finir dans un bureau avec un monospace et une cravate fantaisie.
  • Parce que, avec les pourcentages de réussite, le rater est un défi, et nous, on aime les défis.
  • Pour pouvoir signer soi-même ses billets d’absence et de retard l’année prochaine.
  • Parce que être dans Les perles du bac 2015est notre seule chance d’être publié un jour.
  • Parce qu’on préfère faire des listes de 100 raisons de…
  • Parce que dans la vie, la fille ne part jamais avec l’intello. Le mec non plus.
  • Parce que l’horoscope du jour a dit qu’on allait cartonner et qu’on veut absolument prouver que l’astrologie, c’est que des conneries.
  • Parce qu’on est maso et qu’on aime l’idée d’être en phase terminale pour quelque temps encore.
  • Parce qu’on aime le flipper.
  • Parce qu’on adore les échecs.
  • Parce que Stéphanie Pierson n’a toujours pas répondu au mot qu’on a gravé au compas sur sa table.
  • Parce qu’un SDF sur cinq a le bac.
  • Parce que si notre nom finit dans le journal local, on va avoir des emmerdes. C’est papa qui l’a dit.
  • Parce que de toute façon, c’est truqué, ils le donnent qu’aux fils de francs-maçons et d’illuminati, on l’a lu sur Internet.
  • Parce que Patrick Bruel et Francis Cabrel ont l’air d’avoir une belle vie. Surtout quand on aime les femmes.
  • Parce qu’il paraît que le savoir est une arme. Et nous, on n’aime pas trop la violence.
  • Parce que avoir le bac en poche ne nous servira à rien : on se balade tout le temps en slip de bain.
  • Parce qu’on apprend plus de ses échecs que de ses succès, c’est bien connu.
  • Parce que d’après notre prof d’éco, “la France risque de rentrer dans un cycle long de Kondratiev”. On n’a rien compris, mais avec un blase pareil, on préfère rester planqué(e) tranquillement au lycée.
  • Parce qu’on a toujours rêvé d’habiter un mobile home. Eminem, pour nous.
  • Parce qu’on avait dit à notre grand amour en début d’année : “Il n’y a que toi qui comptes. Le reste, je m’en bats les couilles.” Et qu’on est quelqu’un de parole.
  • Parce qu’un faux diplôme du baccalauréat coûte 5 euros en Thaïlande.
  • Pour donner raison à tous nos professeurs unanimes depuis la seconde.
  • Pour faire comme papa et maman.
  • Parce qu’on est déjà enceinte et que ça ferait trop d’évènements à fêter d’un coup.
  • Parce que Jean-Luc Lahaye nous a dit sur Facebook que ça changerait rien entre lui et nous.
  • Pour gagner un pari. On est joueur ou on ne l’est pas.
  • Pour ne pas avoir à foutre en l’air notre réseau de trafic de drogue mis en place depuis la 4e.
  • Parce que se retrouver l’année prochaine dans la même classe que notre frère de 28 ans perturberait l’équilibre familial.
  • Parce que, de toute façon, une expulsion du territoire nous menace.
  • Parce qu’on s’est fait tatouer “Dieu seul me juge”.
  • Parce qu’être noté par des gens qui gagnent moins que nous, ça nous pose problème.
  • Parce que les personnages de Seconde B sont restés trois saisons en seconde et que ça ne gênait personne. Kader Jazouli forever.
  • Parce que, à 18 ans, le seul diplôme qui a une valeur, c’est le permis de conduire.
  • Paske sa serre a rien.
  • Parce qu’on préfère réussir sa vie.

Article publié dans le magazine Society #7.
Tous les quinze jours, retrouvez les 100 bonnes raisons de… dans Society.

Par la rédaction