Recette

Le risotto idéal pour un dimanche soir confiné

Le plat idéal pour un dimanche soir de confinement? Quelque chose de chaud et rassurant, mais qui casse la routine.

Le plat idéal pour un dimanche soir de confinement? Quelque chose de chaud et rassurant, mais qui casse la routine. Et puisqu’il n’y a rien de pire qu’une interminable introduction à une recette, allons-y tout de suite.

Deux choses, quand même.

D’abord, s’il a la texture d’un risotto classique, on aimerait presque ici parler d’une sorte de “riz au lait salé”, grâce au lait de coco.

Ensuite, vous pouvez parfaitement remplacer la poudre de saté, pas toujours évidente à trouver, par du curry. Ça n’a rien à voir niveau goût, mais le curry colle parfaitement avec le reste des ingrédients.

Côté vin, optez pour quelque chose de très aromatique, comme un pinot gris.

Ingrédients (pour deux personnes): 1L de bouillon de volaille, 250g de riz arborio pour risotto, 200g de crevettes, 1 oignon rouge, 1 gousse d’ail, 20cl de lait de coco, 10cl de vin blanc, poudre de saté (ou de curry), sauce soja, jus de citron, huile d’olive, sucre roux.

1/ Décortiquez les crevettes, puis mettez-les dans un bol avec 2 cuillères à soupe de sauce soja, 2 cuillères à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe de poudre de saté et 1 cuillère à soupe de sucre roux. Laissez mariner au frais.

2/ Faites chauffer le bouillon de volaille, le lait de coco et 2 cuillères à soupe de saté dans une casserole. Remplacez le sel par 1 cuillère à soupe de sauce soja. Écumez, puis laissez frémir.

3/ Faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle à feu moyen, émincez l’ail et l’oignon rouge, puis mettez-les dans la poêle et laissez-les suer cinq minutes. Ajoutez ensuite le riz, pour le torréfier, jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Puis versez le vin blanc.

4/ Deux qualités à avoir pour ne pas se louper sur un risotto: une attention constante et de la patience. Mélangez le riz et le vin jusqu’à l’absorption du liquide. Vous pouvez ensuite incorporer deux louches de bouillon, mélanger, attendre l’absorption, mélanger, verser deux nouvelles louches, et ainsi de suite. Veillez à ce que le riz n’accroche pas.

5/ Réservez une demi-louche de bouillon.

6/ Dans une poêle très chaude, versez les crevettes avec leur marinade. Saisissez-les une minute (elles devraient caraméliser légèrement grâce au sucre roux), ôtez-les du feu, puis déglacez la poêle avec la demi-louche de bouillon en raclant bien le fond.

7/ Dans les assiettes, disposez dans l’ordre le riz, puis les crevettes, et enfin le jus déglacé. Le bonus: un trait de jus de citron par assiette.

Anthony Mansuy