Enquête

Sondage exclusif: un tiers des Français reste confiné depuis le 11 mai

Après deux mois forcés à rester chez eux, les Français sont autorisés à sortir depuis près d'une semaine. Grâce à ce sondage réalisé par YouGov pour Society, on apprend que certains ont décidé de ne pas en profiter.

Le déconfinement entamé lundi 11 mai est l’occasion de reprendre petit à petit une vie normale. C’est en tout cas ce que font 39% des Français, alors que 9% l’ont déjà complètement reprise, et ce, dès le premier jour.

Un peu plus surprenant, 29% des Français préfèrent rester confinés. Beaucoup plus surprenant, ce sont surtout les plus jeunes: 38% des 18-24 ans souhaitent rester chez eux, contre 18% des 45-54 ans.

Parmi les raisons invoquées quant à ce choix casanier, on trouve évidemment en première position la peur du virus (67%) qui, on le rappelle, n’a pas disparu.

Mais un quart de ceux qui prolongent la quarantaine assurent aussi que rester chez soi le plus possible sans voir personne est un véritable plaisir. Moins drôle: ils sont 7% à avoir développé des angoisses liées au fait de devoir sortir, du type agoraphobie (à ce sujet, vous pouvez lire les témoignages de l’article “Seuls tout” dans le numéro de Society sorti jeudi).

Si 10% des Français envisageaient de participer à une fête cette semaine, 18% ont décidé d’attendre au moins le mois de juin. Mais un gros tiers (35%) se laisse porter par la vie, n’ayant save aucune date de rassemblement d’ici au mois d’août.

Loisirs toujours: 35% de Français comptent bien partir en vacances cet été –un chiffre qui monte à 47% en région parisienne, toujours classée rouge. Parmi eux, 10% de très optimistes ont déjà leurs réservations confirmées et 19% envisagent même l’étranger ou les DOM TOM.

Et sinon, ce confinement, ça s’est bien passé? Les Français, en tout cas, sont plutôt fiers d’eux: ils sont 96% à affirmer qu’ils ont respecté les règles (81% parfaitement, 15% en partie), contre 2% pas du tout.

La médaille du super confinement revient à tout le Nord-Ouest, qui proclame un taux de respect des règles de 99%.

Si les 18-24 ans représentent la plus grosse part de Français qui souhaitent rester confinés malgré le déconfinement, ils sont aussi ceux qui ont le moins bien respecté la quarantaine en temps voulu: seulement 60% d’entre eux considèrent avoir tout bien fait comme il fallait.

 

Par la rédaction