INTERRO-NEGATIVE

Sophie-Marie Larrouy : “Le free jazz, on dirait une grippe”

Cet article n'est pas issu du magazine Society.
Il est exclusivement réservé à society-magazine.fr.
Tout ce qu'elle est, Sophie-Marie Larrouy vient de le mettre dans son premier roman, L'Art de la guerre 2. Mais qu'est-ce qu'elle n'est pas ?

Qu’est-ce que tu n’es pas ?

Une meuf de L’Île-d’Yeu (dans son livre, les “meufs de L’Île-d’Yeu” sont celles à qui tout réussit, ndlr).

Qu’est-ce que tu n’as pas ?

Je ne sais pas décorer, je suis une tarte. La dernière chose que j’ai voulu décorer, c’était mon appart. En guise de canapé, j’ai mis une baignoire avec des coussins dedans. Bah c’est vraiment pas confortable.

Qu’est-ce que tu n’aimes pas ?

À part les Rita Mitsouko, tu veux dire ? Les gens qui te disent un truc, puis reformulent juste après pour être sûrs que tu as bien compris.

Qu’est-ce qui ne te manque pas ?

À part mes ex, tu veux dire ? De savoir dessiner. C’est pas grave.

Qu’est-ce que tu ne comprends pas ?

Mais c’est OÙ Internet ?
Ça, et les imprimantes 3D. Comment on peut imprimer une pizza.

Quel métier ne voulais-tu pas faire étant petite ?

Bouchère. C’est dégueulasse.

Quelle actrice ne pourrait pas jouer ton rôle dans ton biopic ?

Isabelle Carré ou Karine Viard. Elles, ce sont vraiment “des meufs de L’Île-d’Yeu”. Sinon, une actrice qui ne prononce pas le “r” de Paris ou de navrée, et qui n’en fout pas à côté quand elle boit dans un verre à cosmo.

Qu’est-ce que tu ne veux pas savoir ?

Comment les gens qui font des films d’horreur en ont eu l’idée.

Qu’est-ce que la vie ne t’a pas appris ?

À dépenser mon argent correctement.

Quelle musique n’écoutes-tu pas ?

Du jazz. Non, du free jazz. Je crois que c’est le Malin qui s’est immiscé en ces personnes, les jazzmen. “Skibalibalibaloum.” Le free jazz, on dirait une grippe.

Qu’est-ce que tu fais pour ne pas sauver la planète ?

Plein de choses mais notamment prendre des taxis et des Uber, et pas les green.

Sur quel site internet est-ce que tu ne vas pas ?

Il y a quinze ans, j’aurais dit Rotten. Mais aujourd’hui, Doctissimo. C’est trop de problèmes.

Qu’est-ce que ton style ne dit pas de toi ?

Que je suis loyale. C’est rond, c’est coloré, on ne voit pas qu’on peut compter sur moi.

Qu’est-ce qui ne te fais pas rire ?

Les blagues scatophiles.

Quel pseudo n’as-tu jamais pris ?

“Soso” suivi de mon département d’habitation.

Qu’est-ce que tu ne likes pas sur les réseaux sociaux ?

Alors, il y a deux choses : les “RIP Grand-artiste-machin » suivis de « j’ai rencontré Grand-artiste-machin en 2001, nous avions eu une entrevue solaire » ; et les statuts cryptiques. En revanche, j’ai liké tous les #metoo !

Pourquoi est-ce qu’il ne faut pas lire ton livre ?

Si tu n’as pas pris ton magnésium. Ou si tu n’es pas prêt(e) à être en paix.

 

LireL’Art de la guerre 2, de Sophie-Marie Larrouy (Flammarion)

Lire aussiSophie-Marie Larrouy, Lire aux éclats

Voir : le chapitre 6, adapté en court métrage

Par Noémie Pennacino / Photo : Laura Gilli