Abonnez-vous à Society ! - Un an (24 numéros) à partir de 65 € !
Lisez Society sur iPhone, iPad et Android
DU 23 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE
Society #88

François Bégaudeau

Macron, Ruffin, la violence libérale, les luttes sociales, les attentats. L’auteur de En guerre dresse en long et en large le panorama des fractures qui divisent la France.

Niggas in Paris

De Beyoncé à Jay-Z en passant par Kanye West et A$AP Rocky, ils ne quittent plus les bords de Seine. Mais pourquoi les rappeurs américains se sont-ils soudainement mis à aimer Paris?

Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan

L’histoire vraie du policier afroaméricain qui a inspiré le nouveau film de Spike Lee, racontée par lui-même.

Bienvenue à Benidorm

La localité espagnole est passée en quelques décennies d’un petit village de pêcheurs à une station balnéaire monstre accueillant cinq millions de touristes par an. Et ça ne s’est pas passé dans la finesse, nous dit le photographe Thomas Prior.

Nicole Krauss

Rencontre avec l’auteure américaine de Forêt obscure, l’une des “sensations de la rentrée littéraire”, comme on dit dans les journaux sérieux.

Waze, la carte et le territoire

C’est l’histoire d’une appli de navigation GPS qui devient tellement populaire qu’elle change l’urbanisme de dizaines de villes et la vie de leurs habitants. C’est l’histoire de Waze et de la France. Enquête.

Makao, l’ancien chouchou des Macron

Avant Alexandre Benalla, il y eut Makao, un autre garde du corps d’Emmanuel Macron, d’abord médiatique, puis sulfureux lui aussi, au point d’avoir dû quitter la cour présidentielle. Il revient ici sur son expérience aux côtés du “chef”.

Traque mortelle en Californie

Sur une période de 20 ans, il a commis douze meurtres et des dizaines de viols. Puis il a disparu. Alors, Michelle McNamara a décidé de dédier sa vie à la recherche du “Golden State Killer”. Une traque qui a finalement eu sa peau, et celle du criminel.

Belles plantes

Nouvelle tendance lifestyle et business dans ce monde qui va trop vite: il est désormais bien vu d’avoir des plantes vertes chez soi. Eh oui.

Yelle

réponse à tout. Ou presque.

Les braconniers des calanques

Ils plongeaient dans les eaux protégées du parc national des calanques et remontaient avec des poissons interdits à la pêche, qu’ils revendaient à des restaurants marseillais en vue. Le gang est finalement tombé, et dans la cité phocéenne, ça a fait du bruit.

100 bonnes raisons…

d’en appeler au surnaturel.
Abonnez-vous à Society ! - Un an (24 numéros) à partir de 65 € !

Anciens numéros